Thés

Thés Haut de Gamme | Commande En Ligne | Comptoir Nourisson

600 Thés d'exception au Comptoir Nourisson

Le Comptoir Nourisson rassemble pour vous l’élite du thé avec les trois maisons de thés les plus emblématiques : Mariage FrèresDammann FrèresPalais des Thés. Elles ont en commun la richesse de leur longue expérience et le succès de leurs thés dans le monde entier.

Répondez à cette invitation à la découverte des saveurs les plus raffinées qui est permise par la sélection de thés exigeante du Comptoir : vous y trouverez de nombreux thés d'origine, thés parfumés et mélangés de tous les continents, disponibles en magasins, on en commande en ligne (clic & Collect, point relais, ou en livraison).

Tous les types de thé : thé noir, thé vert, oolong ou rooibos

Notre gamme de thés est large et finement élaborée : thé vertthé noirthé blancinfusionOolongRooboisPu Erh, … la liste est longue et la quasi-totalité de nos produits sont disponibles en divers conditionnement : en Vrac (sauf Mariage Frères), en boite de 100G, en sachets, mousselines ou bourses. Il y en a pour tous les goûts.

Faites-vous plaisir et à vos proches en vous laissant tenter par les thés délicatement sélectionnés pour vous par le Comptoir Nourisson : thés, coffrets cadeaux de thés, accessoires, théières… Un bon thé vert ou un thé noir aux fruits rouges ? ou une tisane pour votre bien être ? Vous trouverez toutes les saveurs que vous aimez au Comptoir Nourisson.

Le Comptoir Nourisson souhaite offrir à tous les goûts les thés qui vous séduisent. Notre sélection de thés répondra aux amateurs comme aux plus expérimentés, vous invitera à la découverte et vous offrira le meilleur de tous les thés classiques. Finalement, toutes les papilles sont régalées.

Découvrez les saveurs du monde de trois maisons de thés les plus emblématiques que le Comptoir Nourisson est le seul à réunir dans le même magasin : Mariage Frères, Dammann Frères, Palais des Thés.

Histoire du thé : déjà 5000 ans

De nombreuses légendes populaires racontent comment le thé a été utilisé comme boisson pour la première fois. Ces légendes vieilles de plusieurs milliers d'années sont toutes originaires d'Asie ou d'Inde.

Une première légende originaire d'Inde raconte que c'est un moine bouddhiste qui aurait donné naissance à la plante en jetant ses propres paupières sur le sol après se les être lui-même découpées, pour ne plus jamais pouvoir s'endormir. Car après 9 ans de méditation devant un mur, et alors qu'il avait fait voeux de ne jamais s'assoupir, il avait finit par s'endormir et ne supportant pas cette culpabilité, il se serait infligé ce supplice.

Mais la légende la plus connue provient de Chine de -2737 avant Jésus Christ. C'est l'Empereur Shennong qui en faisant bouillir de l'eau dans une jarre comme c'était la coutume afin de la purifier avant de la boire, a vu des feuilles se détacher d'un arbre pour tomber dans l'eau chaude. L'Empereur aurait alors goûté l'infusion... le thé venait de naître.

Une légende un peu ressemblante raconte que l'Empereur qui avait décidé de tester toutes les plantes du monde pour en connaître les vertus médicinales, avait malheureusement avaler une plante soporifique alors qu'il s'était endormi sous un théier. Une des feuilles de la plante se serait alors détachée pour tomber dans sa bouche pendant son sommeil. C'est en la mangeant pendant qu'il dormait qu'il découvrit au réveil ses propriétés stimulantes !

Toutes ces légendes donnent inéluctablement au THE un aspect purement sacré que l'on retrouve aujourd'hui dans les cérémonie de thé pratiquées quotidiennement notamment en Asie ou en Inde, ou encore en Angleterre comme partout dans le monde.

Le 1er millénaire du thé

Au début de notre ère, le thé - et notamment le thé vert - est passé d'une boisson consommée pour ses vertus thérapeutique à une boisson de tous les jours que l'on consomme partout en Chine sous la dynastie Tang.

Son développement s'est accéléré au 8e siècle, alors qu'il devient progressivement la boisson courante du peuple chinois y-compris pendant les repas. L’Etat décide d'ailleurs d'ajouter les thés chinois aux côtés des grands produits taxés comme l'alcool.

Face à son succès, les briques de thé deviennent une monnaie d'échange pour se procurer des chevaux dans les provinces tibétaines, jusque dans les steppes en Mongolie où le thé y est également consommé. À cette époque, la manière de le consommer n'est pas la même en fonction du niveau social : le "peuple" peut se le procurer en poudre ou en brique, les plus aisés préfèrent le consommer en feuilles, ce format étant le favori des puristes comme c’est encore le cas au Tibet et dans le reste du monde d'ailleurs.

Devant le succès populaire, l'Empereur exige désormais un approvisionnement de plusieurs tonnes de thé par an à la cour si bien qu'à la fin du 8ème siècle, 30.000 employés sont recrutés chaque année pour travailler à la cueillette au mois d'Avril quand arrivent les beaux jours du printemps.

Ce sont de très jeunes femmes, les cueilleuses, qui démarrent dans les pentes montagneuses des plantations du levée du soleil à midi. A la suite, les feuilles son séchées toute la journée, puis torréfiées dans les fours spécialisés et enfin transformées en poudre et en brique pour être conservées avant le coucher du soleil selon la tradition.

Arrivée du thé en Europe

A la suite des premiers voyages autour du globe des explorateurs comme Marco Polo, les premiers transports de thé par la Compagnie Hollandaise des Indes Orientales ont lieu dès 1606, mais on ne retrouve la première trace dans de premiers écrits au sujet de la consommation du thé en Europe qu’en 1637.

« Comme le thé commence à entrer en usage chez certaines personnes, nous en attendons quelques jarres de Chine ou du Japon sur chaque vaisseau », affirme un directeur de la Compagnie des Indes orientales. 

Mais comme en Asie, il est plus utilisé pour ses vertus thérapeutiques que comme boisson d’agrément, en tout cas da&ns un premier temps.

En France, le thé est apparu dans le courant du 17ème siècle, utilisé également pour ses vertus thérapeutiques par les médecins, comme par exemple Mazarin pour lutter contre la goutte, ou encore Madame de Sévigné qui affirmait en consommer tous les matins comme tonique.

Malgré les détracteurs et autres sceptiques des bienfaits des plantes en provenance de contrées lointaines, la haute société commence à en consommer en France, d’autant que le marché du thé commence à beaucoup se développer à la cour d’Angleterre suite au mariage de Charles II avec Catherine de Bragance, princesse portugaise amatrice de thé.

La Compagnie Britannique des Indes importe désormais en Vrac cette matière première "de luxe" même si le pays importateur "officiel" reste les Pays Bas qui récupère le thé directement en Chine et au Japon et le diffuse sur le marché européen.

Les grandes zones de production du Thé

L'Asie

C'est évidemment la Chine qui est le plus gros producteur de thé dans le monde avec plus de 30% de la production mondiale, c'est le pays n°1 producteur de thé où il pousse de très nombreuses variétés de thés qui sont cultivées dans toutes les régions du territoire, notamment le thé noir, le thé blanc et le thé vert. Dans la région du Yunnan on trouve de nombreux théiers millénaires dont le théier le plus ancien planté par l’homme, vieux de 3200 ans.

L'Indonésie produit également du thé noir, mais il n’est pas rare d’y trouver également du thé vert comme dans tous les pays d'Asie. Les thés produits en Indonésie sont peu connus, et ils sont souvent mélangés avec d’autres thés.

Le Vietnam est spécialisé dans le thé vert cultivé et préparé selon la méthode chinoise ancestrale. Dans ce pays où les fleurs sont vénérées, le thé vert est souvent associé aux fleurs de  jasmin ou encore le lotus avec leur gout caractéristique.

Mais le 2ème pays d'Asie référence en matière de thé est bien sur le Japon, même si les quantités de production ne le place qu'à la 8ème position, ce qui est essentiellement du à la superficie du pays. On y trouve bien sur avant tout le fameux thé vert du Japon, produits d’une façon particulière et sans suivre le même processus traditionnel chinois. Ils subissent une torréfaction particulière à l’aide de vapeur d’eau.

L'Inde et Ceylan

Numéro 2 au classement des pays producteurs de thé avec plus de 25 % de la production mondiale, de nombreuses variétés de thés très différentes les unes des autres sont cultivés en Inde de par les différences de reliefs et de conditions climatiques variables. On y trouve principalement les thés noirs Darjeeling et Assam.

Le Sri Lanka (pays initialement appelé Ceylan pendant jusqu'à la fin des colonies britanniques) possède également une très grande culture du thé grâce à son éco-système particulier. Les thés sont principalement récoltés dans les plantations du sud du pays. Anciennement appelée île du Ceylan, c’est de là que vient l’appellation « Ceylan » donnée aux thés provenant du Sri Lanka.

L'Afrique

Le Kenya représente 10 % de la production mondiale. À noter que la majorité des thés originaires du Kenya sont fabriqués en poudre conditionnée dans des sachets papier. C’est du Kenya que provient le thé utilisé par la plupart des grandes marques de thé en sachet de grande distribution.

Le « Rooibos » est une plante différente du théier, donnant une boisson agréable, sans aucune théine et quasiment dépourvue de tanins. Cette plante est exclusivement originaire d'Afrique du Sud. Le rooibos se consomme comme une tisane plus qu'un véritable thé. Il doit sa couleur rougeâtre à la plante qui pousse uniquement dans une montagne de l'Afrique du Sud. En revanche, il ne convient aucune théine et peut donc se déguster à n’importe quel moment de la journée, notamment le soir.

L'Iran

Comme l'Afrique du Sud, l'Iran ne produit qu'une seule sorte de thé : le thé rouge cultivé dans la région de Gilan, appelé "Chay" consommé quotidiennement par les iraniens. C’est incontestablement le thé le plus produit dans le pays depuis plusieurs siècles.

La France

Malheureusement, la France ne produit quasiment pas de thés à cause de la météo notamment, à part à l'Ile de la réunion et quelques plantations en Bretagne, dans le Gard et dans les Pyrénées. La culture du thé en France en est encore au stade expérimental, mais plusieurs plantations commencent à cultiver le thé en France ! Tout y est fait  manuellement, et en bio évidemment.


Conseils d'utilisation

1- Comment Commander vos théières en ligne

  1. Pour la navigation dans le catalogue, utiliser la zone de recherche ou le menu général (rayon Théières)

  2. Faire votre sélection dans la liste, cliquer sur l'article souhaité et ajuster la quantité en fonction du stock

  3. Ajouter au panier les achats et vérifier le prix total

  4. Choisir le mode de livraison : nos produits sont disponibles en clic & collect (retrait en magasin), en livraison en Boutique Point Relais en France Métropolitaine ou à domicile dans le monde entier

  5. Saisir les coordonnées dans le compte client et le mot de passe

  6. Valider votre paiement, votre achat est confirmé par un e-mail envoyé

2- Comment contacter le service client SAV :

Si vous avez une question sur votre commande, n'hésitez pas à nous contacter sur la page contact :

  • - Par e-mail : contact@comptoirnourisson.com
    - Par téléphone : 01 47 81 07 89

3- Dans quels pays pouvez-vous recevoir nos produits ?

France, Monaco, Allemagne, Belgique, Pays Bas, Autriche, Italie, Vatican, Suisse, Lichtenstein, Ile Féroé, Algérie, Maroc, Tunisie, Guadeloupe, Martinique, Réunion, Luxembourg,, Espagne, Gibraltar, Portugal, Danemark, Suède, Groenland, Grèce, Chypre, Macédoine, Mayotte, Saint Barthélémy, Royaume Uni, Jersey , Guernesey, Estonie, Hongrie, Lettonie, Croatie, Ile canaries, Montenegro, Saint Pierre et Miquelon, Irlande, Ile de man, Lituanie, Pologne, Roumanie, Albanie, Bosnie Herzegovine, Arménie, Saint Martin(Antilles françaises), Slovaquie, Slovénie, République Tchèque, Azerbaidjian, Biélorussie, Bulgarie, Géorgie, Moldavie, Serbie, Turquie, Malte, Ukraine, Finlande, Islande, Norvège

Il y a 353 produits.

Affichage 1-20 de 353 article(s)