MAXIM'S

La maison Maxim’s

La maison Maxim’s se situe à Paris au 3, rue Royale, près de la place de la concorde, dans un immeuble de pierre de taille. Ce lieu était la propriété du Duc de Richelieu au 17ème siècle. Dans les années 1880, la famille italienne Imoda fait de cet endroit un glacier. Malheureusement, quelques années plus tard, ils doivent s’en séparer. Le lieu devient alors un bistrot pour cochers de fiacre.

En 1893, Maxime Gaillard qui est un garçon de café qui travaillait au Reynolds, un bar américain voisin, et son ami Georges Everaert décide de reprendre ce lieu et en font un glacier à l’enseigne de « Maxim’s et Georg’s ». Ils font l’inauguration de leur petit bistrot le jour du prix de Diane, le 21 mai 1893. Le beau monde se trouve alors à Paris pour l’évènement et ils vont alors dans ce bistrot pour se désaltérer. Arnold de Contades, un des représentants de la jeunesse dorée de l’époque et la comédienne Irma de Montigny s’y rendent. Leur venu crée un élan chez les mondains. Ce lieu devient alors le rendez-vous du tout-Paris de la Belle-Epoque.

Maxim’s au 20ème siècle

En 1900, le maître d’hôtel du restaurant qui s’appelle Eugène Cornuché rachète ce lieu à Maxime Gaillard endetté par sa clientèle mondaine qui oublie souvent de payer ses factures.

Eugène Cornuché décide de réaménager cet établissement. Il fait alors appel aux artistes en vogue de l’école de Nancy et à Louis Marnez pour s’occuper de l’établissement. Ils s’occupent notamment de la fameuse verrière. Ils optent pour le style Art Nouveau à l’occasion de l’Exposition universelle de Paris.

Ce style se compose de fresques murales marouflées de Léon Sonnier, de bois d'acajou, de miroirs biseautés, de feuillages et d’ornements en bronze et cuivre. Eugène Cornuché installe aussi un piano ce qui crée une atmosphère particulière à ce lieu.

Il décide de solliciter des courtisanes et ils créent des chambres d’amour à l’étage. Des plats sont dédiés à ces courtisanes : les pommes Cocottes, la Lorette, les selles d'agneau, la belle Otéro.

Tous ces changements attirent toute l’élite parisienne allant des têtes couronnées aux grandes fortunes. Mais aussi les artistes et les personnalités comme Edouàard VII, Marcel Proust, Georges Feydeau, Mistinguett, Jean Bugatti, Armand et Sosthène de la Rochefoucauld, Sacha Guitry, Tristan Bernard, Jean Cocteau et bien d’autres. La venue de toutes ces personnalités assoient la réputation du Maxim’s.

Les Vaudabge

En 1932, le restaurant Maxim’s est racheté à nouveau. C’est Octave Vaudabge qui a fait l’essentiel de sa carrière chez Larue qui reprend ce lieu mythique. Il donne plus de sérieux à ce lieu. Avec l’aide d’Albert Blazer qu’il engage en 1934, il sélectionne ses clients, impose le port de l’habit et favorise les habitués de préférence célèbres ou fortunés. Entre 1933 et 1934, C’est Ben Horris qui anime avec son orchestre ce désormais célèbre restaurant appelé Maxim’s.

Pendant l’occupation allemande, le restaurant Maxim’s est réquisitionné et tenu par le restaurateur berlinois Otto Horcher qui met la carte à jour. Il devient le restaurant privilégié des officiers allemands. Le maréchal Göring y dîne le 28 juin 1940.

Après la libération, les grandes figures du cinéma s’y rendent régulièrement. On peut entendre toutes les langues du monde. On peut y voir Aristote Onassis et la Callas, mais aussi Marlène Dietrich et Martine Carol. A la fin des années 1950, des ouvriers qui doivent remplacer les célèbres banquettes rouges, y découvrent des Louis d’or, des bagues, des diamants et des rubis ! A partir des années 1950, c’est le fils d’Octave Vaudable, Louis Vaudable qui dirige Maxim’s. Le restaurant Maxim’s devient alors célèbre dans le monde entier. Maxim’s devient aussi un restaurant très cher. Il forme un duo avec sa femme Magguy, ancienne journaliste, ils assurent la renommée internationale du Maxim’s. La présentation des tables et de la salle de restaurant est mise en valeur. Leur sélection des plats de grande gastronomie donne lieu à de bons résultats.

Maxim's Business Club

En 1968, Louis Vaudable crée le « Maxim’s Business Club ». En novembre 1977, Louis Vaudable et Pierre Cardin s’associent pour créer la « griffe » Maxim’s. En juillet 1979, l’établissement est inscrit à l’inventaire des monuments historiques. En 1977, le restaurant est retiré du Guide Michelin à la demande de Louis Vaudable. Voici ses propos au New York Times en 1979 : « Nous avons demandé un symbole spécial car nous ne sommes pas un restaurant comme les autres. Quand le Michelin a refusé, j'ai demandé [...] que nous en soyons retirés. »

François Vaudable, son fils, le seconde et poursuit l’œuvre de son père. En mai 1981, il vend son restaurant à Pierre Cardin.  L'époque Vaudable restera la plus longue et sa qualité de service la plus remarquable de l'histoire du Maxim's. Un rendez-vous inoubliable pour les Parisiens de l’époque.

Pierre Cardin

À partir de 1981, Pierre Cardin grâce à son grand sens des affaires, développe son aspect international en ouvrant sept autres restaurants Maxim's. Pierre Cardin ouvre des restaurants Maxim’s à Monte-Carlo, Pékin, Genève, Tokyo, Shangai, New-York et Bruxelles. Parallèlement, Pierre Cardin multiplient des licences Maxim’s. Les licences s’étendent dans plusieurs domaines : argenterie, bagages, meubles, linge, vaisselle, vêtements.

Pierre Cardin transforme les trois étages supérieurs de l’immeuble en un musée consacré à l’Art Nouveau. Il modernise le Maxim’s pour faire venir une clientèle et des personnes plus jeunes. Il multiplie alors les spectacles et les soirées pour faire la fête. Il privilégie le côté festif au côté gastronomique. Pour autant, des grands chefs français se succèdent. Alain Ducasse, Joël Robuchon ou Bernard Loiseau prenderont place dans le restaurant du Maxim’s.

Le musée Maxim’s

Le musée Maxim’s de Paris, représente la première collection privée française d’art du 20ème siècle. Dans un appartement de 350 mètres carrés sur deux étages sont répertoriés 750 meubles et objets d’art. Les plus belles collections de l’Art Nouveau y sont présentes : Louis Majorelle, Eugène Gaillard, Emile Gallé, Hector Guimard, Henri de Toulouse-Lautrec Clément Massier, Tiffany & Co, Antonio de la Gandara et Sem.

Des services sont mis en place pour le plus grand bonheur du public. Il était possible de suivre si besoin une visite guidée du site tous les jours pour le plaisir des yeux, sauf le lundi et le mardi, en anglais à 14 h et en français à 15 h 15 en compagnie du conservateur Pierre-André Hélène qui a fondé ce musée à la demande de Pierre Cardin. Vous pouvez par exemple faire une visite romantique pour la Saint-Valentin.

Le savoir-faire Maxim’s

Les produits de chez Maxim’s sont une légende. Ils sont réputés pour leur qualité. Chaque produit et article sont réalisés avec des matières premières de très haute qualité et haut de gamme. Les ingrédients sont aussi choisis avec la plus grande attention et beaucoup d’exigence. Les produits peuvent-être des assortiments de chocolats, des spécialités de confiseries et des champagnes.

Les recettes privilégient le savoir-faire et l'expérience authentique des meilleurs producteurs et artisans français dans chaque catégorie, dans le respect et la tradition de l'art de vivre à la française et de la maison Maxim’s.

La maison Maxim’s est également très attentive aux évolutions majeures en matière de goût, de sécurité et de traçabilité pour chaque catégorie pour garantir le niveau de qualité indispensable qu'exige une marque telle que Maxim's.

Maxim’s est reconnu pour son savoir faire artisanal. Maxim’s a à cœur depuis plus de 30 ans de promouvoir le meilleur de la gastronomie française, en découvrant, développant, et parfois même en revisitant les classiques de l'épicerie fine.

Il est important pour la maison Maxim’s de faire passer le message qu’ils restent intègrent à l’image haut de gamme de la marque. Les avis de leur clientèle leur tiennent très à cœur.

Les convictions de la Maison Maxim’s :

Made in France

La maison Maxim’s propose des produits 100 pourcents made in France et sans huile de palme. Leurs produits sont réalisés par des artisans de grande qualité fidèles à l’histoire de la Maison Maxim’s.

Fidèle aux critères du Maxim’s, chaque produit est réalisé en fonction des traditions parfois centenaires. Chaque version a une fonction précise pour répondre aux envies des consommateurs. Maxim’s souhaite que leur clientèle propose à leurs convives des produits de haute qualité comme leur foie gras ou leur beurre de cacao présent dans leurs chocolats.

Le décor

Le décor dans un magasin est important pour eux, c’est pour ça que leurs produits sont vendus dans des épiceries fines comme Comptoir Nourisson. La livraison de leurs produits est aussi soignée. Si la Maison Maxim’s devrait recevoir des notes, elles seraient de 20 sur 20. Maxim’s présent à l’international, à un produit pour chaque langue parlé.

La présentation de leurs produits est irréprochable et le plaisir de la dégustation est également visuel. Vous découvrez une véritable exploitation gastronomique au travers de boîtes gourmandes au décor élégant et harmonieux.

Le Packaging

Vous pouvez faire de beaux cadeaux avec les coffrets Maxim’s. Ils sont de couleurs blanches, rouges, noires. Il y en a pour tous les goûts ! Maxim’s jouent aussi sur les formes qui sont multiples et inédits.

L'environnement

La Maison Maxim’s au-delà de son savoir unique et haut de gamme s’engage dans le bien-être environnemental. Cet engagement passe par différentes actions comme le choix des matières premières. Leurs produits sont sans huile de palme, leurs chocolats sont faits avec du pur beurre de cacao. De plus, sa production est exclusivement française.

La Maison Maxim’s recherche des solutions adaptées pour développer une empreinte écologique responsable.

Depuis 25 ans, chez Maxim’s de Paris, l’engagement social et solidaire se traduit par un partenariat dynamique et valorisant avec de nombreux établissements d’aides par le travail. Ils souhaitent être aux antipodes d’une production anonyme et standardisée.

Maxim’s chez Comptoir Nourisson

L’épicerie fine a la grande réputation Comptoir Nourisson vous propose les produits haut de gamme de la Maison Maxim’s.

Les Coffrets

Vous pouvez acheter le coffret « Carrousel » qui est un coffret 100 pourcents chocolaté. Il est composé de mignardises au chocolat au lait, au chocolat noir, au praliné et aux noisettes. Ce coffret fera le bonheur de tous les fins gourmets.

D’autres coffrets de prestige sont disponibles. Ces paniers garnis sont composés de vins, de chocolats, de terrines. Toute la famille pourra son bonheur. Ces coffrets sont aussi une excellente idée de cadeaux et fera le bonheur de vos convives.

Vous pouvez collectionner ces sublimes coffrets à l’infini car la Maison Maxim’s fabrique de magnifiques coffrets tous les ans.

Dans de sublimes boites à chapeau à collectionner à l’infini, découvrez de délicieux produits issus de notre épicerie fine.

Les chocolats

Maxim’s s’est spécialisé dans le chocolat. Tous les amateurs de chocolats vont pouvoir savourer à chaque occasion de délicieux chocolats. Vous pouvez sélectionner les coffrets en fonction d’une gamme de prix, ce qui est très intéressant pour faire des cadeaux aux autres ou même à soi-même !

Il existe 3 gammes de produits et de prix chez Comptoir Nourisson. Vous pouvez y retrouver les coffrets gourmands les plus chics ! Chaque coffret regroupe au moins 6 produits raffinés. Ils peuvent être sucrés ou salés avec ou sans champagne. Le secteur premium de la Maison Maxim’s va faire le bonheur de tous les fins gourmets !

Le petit plus, c’est la composition des coffrets qui peut-être personnalisée.

Les coffrets cadeaux que nous avons composés pour vous peuvent être complétés ou remplacés par des associations personnelles.

Sur le site de l’épicerie fine Comptoir Nourisson, vous avez le « coffret Follement Chocolat », un coffret premium composé d’un magnum de champagne, de deux flûtes, une bouteille de vin et d’une boîte de chocolat.

Conseil d'utilisation et de livraison

1- Comment Commander vos produits Maxim's en ligne

  1. Utiliser la zone de recherche ou le menu général sur le site web (Menu Nos Marques)

  2. Utiliser le menu sur la gauche pour faciliter votre navigation

  3. Faire votre sélection dans les résultats, cliquer sur le ou les article(s) souhaité(s) et ajuster la quantité en stock

  4. Ajouter au panier les achats et vérifier le prix total

  5. Choisir le mode de livraison : nos produits sont disponibles en clic & collect (retrait en magasin), en livraison en Boutiques Point Relais en France Métropolitaine ou à domicile dans le monde entier. Nous ne faisons pas de livraison par coursier, même à Paris.

  6. Saisir les coordonnées et adresse dans la fiche client et le mot de passe

  7. Choisir parmi les cartes de paiement proposées

  8. Valider votre paiement en toute sécurité, votre commande est confirmé par un e-mail envoyé par le service client

  9. N'oubliez pas de vous inscrire à la liste newsletter profiter de tous nos avantages, conseils offres et promotions.

2- Comment contacter le service client en France Métropolitaine :

Si vous avez des questions sur nos conditions ou si vous souhaitez nous donner votre avis, n'hésitez pas à prendre contact avec nous (en langue française ou anglais) :

 - Par e-mail : contact@comptoirnourisson.com (en mentionnant le produit en objet de votre email)

- Par téléphone : 01 47 81 07 89

3- Dans quels pays pouvez-vous recevoir nos produits ?

Europe : France, Monaco, Allemagne, Belgique, Pays Bas, Autriche, Italie, Vatican, Suisse, Lichtenstein, Ile Féroé, Algérie, Maroc, Tunisie, Guadeloupe, Martinique, Réunion, Luxembourg,, Espagne, Gibraltar, Portugal, Danemark, Suède, Groenland, Grèce, Chypre, Macédoine, Mayotte, Saint Barthélémy, Royaume Uni, Jersey , Guernesey, Estonie, Hongrie, Lettonie, Croatie, Ile canaries, Montenegro, Saint Pierre et Miquelon, Irlande, Ile de man, Lituanie, Pologne, Roumanie, Albanie, Bosnie Herzegovine, Arménie, Saint Martin(Antilles françaises), Slovaquie, Slovénie, République Tchèque, Azerbaidjian, Biélorussie, Bulgarie, Géorgie, Moldavie, Serbie, Turquie, Malte, Ukraine, Finlande, Islande, Norvège

Il y a 45 produits.

Affichage 1-20 de 45 article(s)